hypothécaire

Définition et fonctionnement d’une caution hypothécaire

Une caution hypothécaire constitue une solution garantissant à la banque le paiement de son remboursement. En effet, un bien immobilier est placé en guise de garantie d’un crédit en cas de non-paiement. D’une manière générale, ce type de crédit est un prêt immobilier, mais s’il s’agit surtout d’un prêt hypothécaire rechargeable, il peut prendre en charge des crédits à la consommation. Cette caution hypothécaire figure parmi les alternatives financières de crédit hypothécaire. Toutefois, il faut noter qu’une caution hypothécaire est limitée à la valeur du bien immobilier. Les revenus ne sont donc pas pris en charge.

Ce qu’on entend par « caution hypothécaire »

On parle de caution hypothécaire lorsqu’un emprunteur apporte un ou plusieurs biens immobiliers en garantie d’un crédit immobilier. La propriété de l’emprunteur est ainsi hypothéquée jusqu’à ce qu’il termine son remboursement auprès de son organisme de prêt.

Le risque est maximum parce que le bien immobilier hypothéqué pourra être saisi par la banque en cas de non-remboursement par l’emprunteur principal. C’est la raison pour laquelle il vaut mieux effectuer un crédit hypothécaire simulation avant de s’engager définitivement.

Les principaux fonctionnements d’une caution hypothécaire

Même si la caution hypothécaire offre à l’organisme prêteur la possibilité de saisir un bien immobilier en cas de non-remboursement du montant emprunté, les risques encourus restent limités à la valeur du bien immobilier hypothéqué. Cela dit, les autres biens et revenus personnels de l’emprunteur ne sont pas concernés par ce genre de caution. À rappeler que le souscripteur apportant la caution hypothécaire aura à sa disposition une copie de l’offre de prêt précisant la nature du crédit, son coût total, sa durée et ses mensualités.

Quand demande-t-on une caution hypothécaire ?

Une caution hypothécaire peut servir de garantie pour différents types de prêt. L’emprunteur a donc le choix d’opter pour cette formule ou un autre type de garantie lors d’une demande de crédit important comme le prêt immobilier. Ce dernier présente en effet un risque élevé d’où la nécessité d’une caution hypothécaire.

Dans la majorité des cas, il s’avère essentiel que cette caution soit prise en charge par une tierce personne. C’est également le cas si l’emprunteur n’a pas à sa disposition un bien immobilier et que sa disposition au moment de sa demande requiert un apport d’une garantie hypothécaire. Il est aussi possible que l’emprunteur soit propriétaire d’un bien immobilier en indivision et que les autres propriétaires n’acceptent pas la mise en hypothèque du bien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *