rénovation énergétique

Les solutions pour financer ses travaux de rénovation énergétique

La perdition thermique du parc immobilier peut facilement augmenter les coûts d’énergie de plusieurs foyers. La meilleure solution pour rendre plus performante son habitation d’un point de vue énergétique, c’est d’opter pour une rénovation complète. Certes, ce genre de travaux nécessite un budget à part, mais pour alléger les dépenses, il existe plusieurs aides financières liées à l’amélioration de la performance énergétique.

Solliciter les primes disponibles en termes de rénovation énergétique

Accéder à des aides financières pour rénover son système énergétique dépend entièrement de la région où ont lieu les travaux. Ce qui est sûr, c’est qu’il existe des aides financières sous forme de primes pour l’amélioration énergétique des bâtiments. Pour comprendre leur fonctionnement, il est recommandé de consulter quelques avis et conseils sur hypothequesvp.com. Les travaux d’isolation sont très importants, notamment s’il s’agit d’une rénovation énergétique. Cette dernière contribue favorablement à la réduction du coût de ses factures d’énergie.

Les conditions d’octroi de ces primes énergétiques varient selon l’emplacement géographique du bien concerné par les travaux de rénovation. Il est à savoir qu’il existe deux sortes de TVA pour ce type de travaux : la TVA rénovation (6 %) et la TVA construction (21 %). En ce qui concerne les primes disponibles pour les travaux de rénovation énergétique, il y a :

  • Les primes « Énergie ». Celles-ci sont dédiées aux travaux d’investissement dans l’isolation, les énergies renouvelables, le chauffage performant, la ventilation et bien d’autres.
  • Les primes à la rénovation pour les travaux d’isolation thermique et de ventilation. L’installation d’une citerne d’eau de pluie peut également bénéficier d’une aide financière.

Il est à noter que toutes les aides pour financer ses travaux de rénovation énergétique sont cumulables. Cela dit, le cumul de la prime énergie et de la prime à la rénovation ne doit pas être supérieur à 90 % du montant de l’investissement.

Souscrire un Prêt Vert, un crédit adapté aux ménages à revenus limités

La rénovation énergétique permet de réduire son coût d’énergie. Ce projet demande un investissement à part, notamment si on souhaite miser dans du chauffage performant. Cependant, les ménages à revenus limités n’ont pas les moyens nécessaires pour accomplir des travaux. Dans la Région bruxelloise, par exemple, il y a le complément aux Primes Énergies appelé le « Prêt Vert ». Le taux de ce dernier oscille entre 0 et 2 %en fonction des cas. Malgré cela, ce mode de financement présente des conditions très avantageuses.

Le montant allouable au Prêt Vert est de 500 à 25 000 €. Il s’agit d’un type de crédit à la consommation offrant un taux de 0 % pour les ménages ayant un revenu annuel inférieur à 60 000 € et de 1 % pour tous les autres ménages. Pour ceux qui bénéficient d’un crédit à la consommation, le Prêt Vert est remboursable pendant 10 ans maximum et 30 ans maximum pour le crédit hypothécaire. Outre ce type de financement, il est également possible de demander un prêt « rénovation » auprès d’un organisme de crédit ou d’un établissement bancaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *