Rachat de crédit immobilier : les profils exclus par les banques

Le rachat de crédit immobilier requiert certaines conditions que doit respecter chaque emprunteur. Sans quoi, les organismes de prêt et les banques peuvent refuser ou annuler une demande de renouvellement de prêt auprès de leur client. En plus de cela, le faible niveau des taux de prêt immobilier joue un rôle important sur le marché de rachat de crédits, autrefois réservé aux personnes en difficulté financière.

Les emprunteurs très endettés

Les emprunteurs qui disposent d’un taux d’endettement qui dépasse les 33 % ne sont pas du tout favorables à la renégociation ou le rachat d’un prêt immobilier. Cela étant dit, les établissements bancaires accordent généralement des crédits aux profils qui représentent moins de risque. Il s’agit du ménage qui dispose d’un taux d’endettement de 33 % ou plus. À part son crédit immobilier, ce profil ne doit pas posséder d’autres types de prêt à la consommation. Afin de déterminer sa capacité d’endettement, réaliser une simulation emprunt maison est de mise.

Le surendettement peut présenter un obstacle lors de sa demande de rachat de prêt immobilier. Ce genre de situation contribue à la montée des risques que les banques et les organismes de crédit tentent d’éviter absolument. En d’autres termes, les établissements financiers sont souvent victimes de l’augmentation des créances douteuses et du manque de financement. Alors, ils préfèrent rester dans la prudence.

Les emprunteurs jugés trop vieux ou trop jeunes

L’âge fait partie intégrante du profil de l’emprunteur dont les banques tiennent compte avant d’accorder un crédit, que ce soit pour un rachat ou bien d’autres. Le vieillissement de la population, les conditions de ressource des retraités ainsi que l’espérance de vie peuvent influer une demande de rachat de prêt immobilier.

La limite d’âge pour bénéficier de cette offre est généralement fixée à 75 ans. En réalité, la vérification de l’âge de l’emprunteur au moment de la signature du rachat reste une formalité à faire pour l’organisme prêteur. Ce qui préoccupe la banque de l’âge que son client aura à la fin de la période de remboursement. Selon chaque banque, la limite d’âge peut aller jusqu’à 85 ans, voire 95 ans pour certains clients.

Les autres profils exclus du rachat crédit

Avant de demander un rachat de crédit, il est impératif d’avoir une excellente santé financière. Les banques exigent des revenus stables et un contrat de travail en CDI. Malgré cela, certains profils sont considérés à risque pour ces organismes prêteurs et ils refusent catégoriquement leur demande de rachat.

Parmi ces profils, on peut citer les locataires et les propriétaires fichés, les ménages en instance de divorce, les professions libérales présentant des bilans nettement en baisse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *